Jeudi 25 Mai - Vendredi 26 Mai - Samedi 27 Mai - 2017


Escuela de Flamencos

Fundación Cristina Heeren  

 

 

Auteur: Javier Vila I Scénario et idée originale: Surnames I Production: Anea Producciones SLU pour la Fundación Cristina Heeren I Durée: 65 minutes I Nationalité: Espagnole I Sous-titrage: Français

Genre: Documentaire I Année: 2016 

 

Vendredi  26  mai  - 16 h  00  -  Salle de projection  -      Cave Terres des  Templiers 

Samedi 27 mai - 17 h 30 - Salle de projection  -     Cave Terres des Templiers 

Places limitées

Entrée libre 


S                       Y                     N                     O                     P                       S                     I                    S.

 

Rocío Márquez a atteint la liberté qu’elle cherchait. La vie de Jeromo Segura a changé.

La jeune coréenne Na Em a trouvé son destin. Aniela Mikucka, venue de Pologne sait désormais

que tout est possible. Des jeunes du monde entier arrivent à Séville avec le même rêve :

Devenir des flamencos.

Depuis ses débuts, il y a vingt ans, la Fundación Cristina Heeren a développé une formation professionnalisante unique dans le monde du flamenco. Elle a formé toute une génération d’artistes

et de professionnels à travers le monde, renforçant les liens de transmission entre maestros et élèves, entre passé et avenir. La Fundación Cristina Heeren est ainsi devenue une référence internationale pour les chanteurs, danseurs, guitaristes…pour tous les flamencos del mundo !

 

 

C                        r                        é                        d                        i                        t                    s.

 

Direction: Javier Vila I Scénario et idée originale: Surnames I Photographie: Antonio Galisteo et Alejandro Espadero I Production et documentation: Ana Tello et Silvia Calado I Rédaction: Alberto G. Villegas et Pablo Vinuesa I Montage: Javier Vila I Son: Tres Gatos Sonido I Une production de: Anea Producciones SLU pour la Fundación Cristina Heeren  

 

Avec:  

Calixto Sánchez, Milagros Menjíbar, Naranjito de Triana, José de la Tomasa, Cristina Heeren, Fernando Iwasaki, Rocío Márquez, Jeromo Segura, Javier Barón, Luisa Palicio, El Choro, Lucía la Piñona, María José Lama, Eduardo Rebollar, Paco Cortés, Argentina, Manuel Lombo, Laura Vital, María José Pérez, Jesús Corbacho, Manuel de la Luz, Pedro Barragán, Pepa Sánchez, Carmen Young, Na Em, Aniela Mikucka, Hiroyoshi Suzuki, Sebastián Sánchez, Lucas Benítez... et les élèves du Cursus annuel de la Fundación Cristina Heeren 

 

 


 

La Fondation Cristina Heeren est une fondation privée à but non-lucratif, créée à Séville en 1993 par Cristina Heeren, citoyenne nord-américaine, hispaniste, mécène et amoureuse de l’art flamenco andalou. Les objectifs de la fondation sont de promouvoir, d’enseigner et de conserver le flamenco en Andalousie, en Espagne et à travers le monde. 

 

Depuis 1996, cette école internationale de flamenco  a formé en danse, chant et guitare plus de 6000 élèves du monde entier. Nombre d’entre eux ont bénéficié d’une bourse d’étude de la Fondation Cristina Heeren. Certains anciens élèves ont entrepris une carrière artistique professionnelle à l’image de Rocío Márquez, Manuel Lombo, Argentina, India Martínez, Yasmin Levy, Luisa Palicio, El Choro, Alberto Sellés ou Manuel de la Luz.  

 

Les danseuses Lucía Alvarez la Piñona y Léa Llinares à l’affiche du Festival Ascension Flamenca 2017 sont également anciennes élèves de la Fondation Cristina Heeren. Après avoir été artiste invitée en 2015 au Festival d'Arte Flamenco de Mont de Marsan  avec la Cie "Retorno Flamenco" pour le spectacle "Cruzando el Puente", Léa Llinares a créé son premier solo "No Me Ha Dejado" accompagné par Kiko Ruiz, Alberto Garcia et Juan Manuel Cortes. Lucía La Piñona a obtenu le prix "Trofeo El Desplante", lors de la 51ème Edition du Concours de danse Flamenco del Cante de las Minas de La Unión en 2011 et depuis, elle se produit régulièrement en Europe dans différents Festivals de Flamenco.  Au sein de la Fondation Cristina Heeren, elles ont reçu les enseignements de Milagros Menjíbar, Rafael Campallo, Javier Barón et de nombreux autres artistes.

 

Le travail accompli ces vingt dernières années par la Fondation Cristina Heeren a été plusieurs fois récompensé. En effet, le Ministère de la Culture lui a décerné l’Ordre Civil d’Alphonse X le Sage, le Conseil régional d’Andalousie, le Prix Flamenco en el Aula et enfin la Chaire de Flamencologie de Jerez, le Prix National d’Enseignement. 

 

L’année 2016 est un tournant pour la Fondation Cristina Heeren qui célèbre son vingtième anniversaire et l’ouverture imminente de ses nouveaux locaux au 76 de la rue Pureza, en plein cœur du quartier de Triana. Avec ce bâtiment de 1500 m2, la Fondation Cristina Heeren aspire à devenir la plus grande école de flamenco au monde.