VENDREDI 31 MAI

"De Tablao "   Par la compagnie Carlos Carbonell

5 artistes  andalous... 

Un spectacle digne des grands "Tablaos"

 

Salle Novelty - ouverture à  20 h00 

Début du spectacle à 21 h 00

(Places limitées)

Tarif : 20 €

Veuillez cliquer ici pour accéder aux réservations

La vie est faite de renconctres, de partages et d'échanges...

Lors de cette soirée exceptionnelle, l'avant spectacle est dédié à tous les passionnés qui souhaitent se détendre en savourant les Collioure de la cave Terres des Templiers & les Banyuls de la cave l'Etoile.

Se réunir dans une ambiance chaleureuse et conviviale afin d'échanger, de partager de beaux moments... 

...de beaux moments également par la suite, avec les diverses propositions artistiques... Différentes dans la forme mais si proches puisqu'il subsiste un seul et même intérêt pour tous : le Flamenco...

Cinq artistes de talent au service du flamenco, c'est ce qui en ressort de chacun. 

 Un spectacle authentique, exceptionnel, digne des  grands "Tablaos"

 

Al Baile : Carlos Carbonell - Claudia  Cruz  / Al Cante : Miguel Rosendo - Cristo Cortes / Al Toque : Javier Ibañez


Carlos Carbonell vient d'une famille flamenquiste de Cadiz, depuis l'enfance, le flamenco est son patrimoine génétique.

Sa danse est distinctive par ses ports de bras et ses mains qui sculptent l'air avec une grande subtilité. C'est une des raisons pour lesquelles son art n'a pas de limites. Il fait toujours preuve de ferveur et de véhémence impressionnantes.

Il a étudié les danses espagnoles et le flamenco auprès de grandes personnalités telles que Charo Cruz, Israel Galvan, Alejandro Granado, Mario Maya, Antonio Canales, Eva La Yerbabuena, Manolete, Antonio y Manuel Reyes, Fernando Romero, etc. Ce grand artiste ne cesse d'apprendre, il s'est donc formé à d'autres disciplines. Il a étudié l'art dramatique avec Antonio Estrada. Il a suivi des cours de théâtre avec Manuel Morón "El Moro" en plus des cours de danse contemporaine , d'interprétation et de  Chant.

A 16 ans, il quitte sa terre natale et commence sa carrière de danseur professionnel. Il intègre la Compagnie de Manuela Carrasco. Sa première représentation à l'étranger fut au Festival de Flamenco de Nîmes.

Charo Cruz, son conseiller artistique et professionnel, le dirige depuis ses débuts, il dansera pour des festivals prestigieux Barcelona, Jerez de la Frontera, Grenade, etc...

Il travaille dans les meilleurs tablaos de Jerez de la Frontera, Séville, Madrid et Barcelone.

Malgré son jeune âge, Carlos Carbonell fera partie des plus grandes compagnies de flamenco, telles que La Compañía de Manuela Carrasco, dans laquelle il participera au spectacle “Adonai”, avec Sara Baras où il participe en la producción “ Juana La Loca”, avec Rafael Amargo  il dansera dans divers spectacles comme “Amargo” , “Poeta” à New York, “Amor Brujo” et “Enramblao”,dans La Compañía de Eva La Yerbabuena pour le spectacle “5 mujeres 5”,dans la Compañia de Carlota Santana pour le spectacle Bailao, avec Ana Arroyo dans la Compañia de Juan Carlos Santamaria pour le spectacle en "Hommage à Dali", il a aussi fait parti de la Compañia Anonima Imperial pour le spectacle “Orfeo”,compañia de Mercedes Ruiz dans le spectacle “Juncal”,Compañia Ana Arroyo avec Patrik De Bana dans le spectacle “Amor al Descubierto”, pour le Projet “Cadiz” production de l'agence andalouse ,compañia Olga Repicet et la compañia de Teruo Kabaya pour le spectacle “samurai flamenco” etc...

Carlos carbonell crée aussi ses propres spectacles,” TRIOS”, “ACOMPASA2”  "8 CODIGOS", TRANSLUCIDO","LA MISA DE GALLO",SNAP WALK" PREPOSICIONES "ou encore, sa dernière création "WAKARANAI".

 

Cristo Cortés est né à Marseille en 1971. Il est issu d’une famille de chanteurs originaire de la région d’Alméria (Andalousie).

Dès l’âge de 6 ans, il se distingue dans les mariages et juergas familiales, puis rapidement sur scène avec ses frères. En 1996, il entreprend, avec la grande chanteuse Carmen Linares, une tournée en France et en Espagne où participe Antonio el Pipa ainsi que les guitaristes Juan Carlos Romero et José Maria Bandera, neveu de Paco de Lucia. A Paris, salle Pleyel, il chante dans une adaptation de La vie brève de Manuel de Falla avec l’orchestre national d’Ile de France sous la direction de Jacques Mercier.

Pendant l’année 1998, il est invité à chanter au tablao café de Chinitas de Madrid puis il accompagne les danseurs du tablao sévillan Los Gallos. Il participe à la biennale flamenca de Lyon ainsi qu’à celle de Séville. Il part pour une période cinq mois à Tokyo avec le danseur Juan Andrés Maya.

En 1999, il tourne aux Etats-Unis, au Mexique avec le danseur Andrés Marin et en janvier

2001, participe à l’ouverture du festival de Nimes où participent Tomatito, Nino de Pura,

Manolo Franco et Marina Heredia.

De septembre à novembre 2001 il tourne aux Etats-Unis et au Canada avec le danseur

Alejandro Granado de Séville. En 2002, il se produit au sein de différentes formations aux

Etats-Unis, en Suisse, en Allemagne, en Grèce, ainsi qu’en Guadeloupe. En 2003, il

chante en première partie de la Paquera de Jerez.

En 2004, il entreprend une tournée en France avec le spectacle Romancero gitano de

Federico Garcia Lorca sous la direction artistique de Vicente Pradal, célébré par la critique

dans Le Monde et Le Figaro. Au mois de mai, il se produit de nouveau en Guadeloupe en

compagnie du jeune danseur de Cordoba, Manuel Gutierrez Cabello.

Cristo Cortes est actuellement reconnu comme le plus grand chanteur français de

flamenco, respecté et sollicité par de nombreux artistes à travers le monde grâce à son

timbre de voix unique et à sa grande connaissance de l’art flamenco (chant, danse,

guitare) associés à une longue expérience de la scène et à de grandes qualités humaines.  

 


SAMEDI 1er juin

Spectacle "De Alli Paca " Sextet Nicolas Saez

Salle Novelty - ouverture à 20 h 00 

La vie est faite de rencontres, de partages et d'échanges...

Lors de cette soirée exceptionnelle, l'avant spectacle est dédié à tous les passionnés qui souhaitent se détendre en savourant les Collioure de la cave Terres des Templiers & les Banyuls de la cave l'Etoile.

Se réunir dans une ambiance chaleureuse et conviviale afin d'échanger, de partager de beaux moments... 

...de beaux moments également par la suite, avec les diverses propositions artistiques... Différentes dans la forme mais si proches puisqu'il subsiste un seul et même intérêt pour tous : le Flamenco...

 

 

Six artistes de talent au service du flamenco, c'est ce qui en ressort de chacun. Le sextet flamenco de Nicolas Saez - Calle Las Minas est fondé en octobre 2012 par Nicolas Saez, guitariste et compositeur du répertoire. Dans cette formation, Il est accompagné par : Léa Llinares à la danse, Alberto Garcia au chant, Nicolas Frossard au violon, Julien Cridelause à la basse et Juan Manuel Cortes aux percussions Le flamenco, né de la rencontre de différentes cultures est en perpétuelle évolution. L’ensemble s’inscrit dans cet art en proposant un répertoire contemporain, inventif et lui aussi métissé. Les membres du groupe sont issus de la culture flamenca mais aussi d’univers artistiques différents allant du rock au jazz en passant par les musiques latines. La diversité de ces influences fait l’originalité et la richesse du sextet flamenco.

 

 

 

Début du spectacle à 21 h 00

(Places limitées)

Tarif : 20 €

Veuillez cliquer ici pour accéder aux réservations

 A la guitare & compositions : Nicolas Saez / Au chant : Alejandro Mendia / A la danse : Mathilde Anton / Au Violon : Nicolas Frossard / A la Basse : Julien Cridelause / Aux percussions : Sabrina Romero.

 

Un privilège de les recevoir à Banyuls-sur-Mer dans le cadre du Festival  ASCENSION FLAMENCA

 

Nicolas Saez, Grenade est le berceau de sa famille paternelle et le flamenco fait partie de ses racines. Guitariste autodidacte dans un premier temps, il est rattrapé par ses origines à 27 ans et c’est en véritable passionné qu’il décide de se consacrer exclusivement à la guitare flamenca à laquelle il dédit tout son temps. Il se forme initialement auprès d’un guitariste bordelais Pierre Mates, puis part à plusieurs reprises en Andalousie pour se perfectionner. Depuis, il enrichit sa technique et son répertoire en travailleur acharné et trouve ses inspirations à l’écoute des plus grands tels Paco de Lucia, Vicente Amigo, Antonio Rey, Moraito, Diego del Morao, Chicuelo... En 2012, il fonde le sextet flamenco Calle Las Minas et compose un répertoire mêlant traditions et modernité. Sa technique à la fois précise, solide et sensible, instaure un véritable dialogue entre les percussions, la basse, le violon, le chant et la danse. Son spectacle est programmé en 2013 pour la 25ème édition du Festival Internationale Arte Flamenco de Mont-de-Marsan et sont à nouveau programmer en 2018 pour les 30 ans du festival


Alejandro Mendia se passionne en 2005 pour le Cante Flamenco. Il s'installe à Séville pour étudier dans un premier temps à la fondation Cristina Hereen, puis à l'Academia de Arte Flamenco auprès d'Esperanza Fernandez.

Attiré par l'esthétique "primitive et sauvage" du cante de Jerez de la Frontera, il part y vivre pendant deux ans pendant lesquels il étudie auprès d'Ezequiel Benitez, Jose Mendez et s'initie au "cante para baile" avec la danseuse Manuela Carpio.

De retour en France, il collaborera avec les danseuse Cecilia Capozzo, Helena Cueto et Carine Gonzales ; puis il commence des tournées avec des artistes étrangers au Canada et en Equateur.

Récemment installé à Bordeaux, il travaille avec des artistes locaux comme Alex Carrasco, Guillermo Guillén, Deborah "la Caramelita", Cecilia Gonzales et Kuki Santiago.

Alejandro retourne chaque année en Andalousie pour parfaire sa connaissance du flamenco aux cotés d'artistes de renom comme El Niño de Elche, El Oruco, Juan de la Mairena, Jose Anillo et Incarna Anillo.


 Mathilde Anton est originaire du Sud-Ouest de la France, elle découvre le Flamenco dès son plus jeune âge à Toulouse, avant de partir en Espagne en 2011. Elle s'installe tout d'abord à Madrid dans la prestigieuse école d’Amor de Dios avec Alfonso Losa, Carmen "La Talegona" ou encore Concha Jareño, puis à Séville en janvier 2012 où elle complète sa formation en recevant les enseignements de grands ''maestros'' tels qu' Ursula López, Andrés Peña, Adela Campallo; ainsi que des stages auprès d'Eva La Yerbabuena, La Moneta, Patricia Guerrero, La Lupi...

          Sa carrière de danseuse soliste débute en 2014 dans différents tablaos et peñas de la géographie andalouse : Flamenqueria, Peña Niño de la Alfalfa, El Milagritos de Séville ;  Peña el Pozo de las Penas de Los Palacios, Tablao El Quinqué de Ronda, Tablao Felah-Mengu de Huelva,  Peña Flamenca Casa de Alora de Malaga,    Peña Flamenca de Estepona; et commence également à être  appelée à l'étranger sur différents projets (stages, tablaos, ou spectacles)  :  Belgique, Pays-Bas, Finlande, Japon, Turquie.

Elle présente plusieurs spectacles au sein de diverses compagnies françaises : ''Cruzando el Puente'' de la Compañia Retorno Flamenco au Festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan (2015),  ''VivenciAs'' de la Cía Léa Llinares aux Rencontres Albi Flamenca (2016).  Son premier spectacle en solitaire, ''Semblanzas'', voit le jour à l'occasion du Mois de la Danse  2014 et est  présenté à l'occasion de la Noche flamenca de Grisolles et des Estivales de Bergerac en 2015. Plus récemment, elle se produit en mai 2017 au festival des Nuits Flamencas d'Avignon, partageant l'affiche avec des artistes espagnols et français de renom.

          Son parcours se voit récompensé en 2015 lorsqu'elle termine demi-finaliste du concours Desencaja de l'Instituto Andaluz de la Juventud, représentant la province de Séville au Teatro Central de Séville, ce qui lui permet par la suite d'intégrer en 2016 le circuit de Peñas de Guardia organisé para la Federación Provincial de Entidades Flamencas de Sevilla.  Plus récemment,  elle est finaliste en juin 2017 du Concurso de Baile Jóven organisé par la Fundacion Cristina Heeren à la Sala Compañia de Jerez de la Frontera.


Nicolas Frossard débute le violon à l’âge de 6 ans et intègre le Conservatoire National de la région de Bordeaux à 13 ans. Durant ses années au Conservatoire, il étudiera aussi bien la musique de chambre en duo (violon, piano), trio et quatuor à cordes. À l’âge de 22 ans, il part étudier à Paris les musiques improvisées avec Didier Lockwood qui sera son professeur particulier pendant toute une année. Entre temps, il participe à divers projets musicaux avec le groupe de Swing les Gosses de la Rue, le duo manouche A Scopa avec Nicolas Bombard, ou encore le groupe flamenco Armaga Menta et enfin depuis 2012 avec l’ensemble flamenco Calle Las Minas auprès duquel il apporte de subtiles sonorités jazz.


Julien Cridelause est musicien auteur-compositeur issu de la scène rock et chanson française . Le bassiste du sextet est un musicien complet (Groupes : Klynox, Olivier Gallis, Andrés et les chiens girafes, Preminger). Curieux et touche à tout, son ouverture d’esprit et sa passion pour la musique le conduisent à se rapprocher du flamenco. Le flamenco, ses rythmes, sa complexité et sa musicalité intéressent le musicien qui apporte à la formation une part de son originalité et encore un peu plus de chaleur et de rondeur.


Sabrina Romero  est née en France en 1981 dans une famille d'origine  andalouse, elle commence la danse et le chant flamenco depuis l’âge de 2 ans et se produit sur scène depuis l’age de 7 ans.

A 12 ans ,elle remporte le 1er prix de la catégorie jeunes danseurs au concours international de Flamenco à Nîmes, ce qui lui vaut de danser en ouverture de "Paco de Lucía"aux arènes,elle est immédiatement invitée à se produire sous son nom dans les plus importants festivals flamenco en France (Mont de Marsan, festival internationale de la guitare de Lyon...) en tant que danseuse et chanteuse, elle y ouvre pour de grands noms du flamenco (Manuela Carrasco, Carmen Linares)avec qui elle aura l'occasion de collaborer plus tard.

 

A 15 ans, elle est invitée à enregistrer l'album "Ida y Vuelta" avec le groupe "Tekameli" aux côtés d'artistes de renom (Cheb Khaled, Parrita) c'est au cours de cet enregistrement qu'elle dévoile aussi ses talents de percussionniste.

 

Elle participe peu de temps après à la musique du film de"Chili con carne" réalisé par Thomas Gilou (1999).

 

A 19 ans, elle part s'installer en Espagne(Cordoue) dans le but de se perfectionner. 

De passage à Madrid, elle assiste à une répétition de "Beatriz Martin",ce jour là l'absence du percussionniste du groupe lui donne l'occasion de prendre le cajón pour accompagner les danseurs, elle est immédiatement engagée pour une série de tournées internationales qui s'étalera sur plus de 3 ans.

Elle participe en 2000 à sa première biennale de Séville, elle s'y retrouve en 2002 pour la création du très remarqué "Rinconete y Cortadillo" de la compagnie Javier Latorre ,

puis de nouveau en 2004 dans le spectacle "Triana".

Elle est remarquée par Joaquin Grilo (danseur de Paco de Lucía) et démarre avec lui une tournée au Mexique en octobre 2004, puis par la danseuse Rocío Molina.

 

De retour en France, elle enchaîne les collaborations entre l'Espagne et la France avec Duquende y Chicuelo, Diego Amador,Antonio Carmona, Juan Carmona , parcourt l’Europe avec La Fanfaria Ciocarlia, Louis Winsberg lui demande de rejoindre "Jaleo" et Renaud Garcia-Fons l’invite dans Linea del Sur et propose avec elle un duo très remarqué au festival de Montréal, Kiko Ruiz avec son projet "Compaseando".

 

Elle participe à la musique du film "Va,Vie et Deviens" de Radu mihaileanu (2005) et participe au tournage du film "Ce que le jour doit à la nuit " d'Alexandre Arcady (2011) et monte un passage chorégraphique pour le film "L'école Buissonnière" de Nicolas  Vanier (2016).

 

Elle tourne depuis plus d'un an et partage la scène avec Souad Massi dans le spectacle "Choeurs de Cordoue".

Elle chante aussi auprès du fameux Antonio Carmona du groupe "Ketama".

Elle participe à plusieurs évènements pour Eva Longoria Foundation notemment à Paris , Marbella et Los Angeles.

Tout au long de ses années murit l’idée de monter son spectacle « Syriana ».

 

Actuellement , elle se produit avec "Syriana" ainsi que dans les projets de "Jaleo" de Louis Winsberg, "Joy" De Pierre Bertrand , "Compaseando " avec Kiko Ruiz Trio et Nicolas Saez dans sa formation sextet et quartet  entre autres…